Stéphane Moulin se livre sur Jonathan Bamba

Prêté à Angers de janvier à juin 2017 par l’AS Saint-Étienne, Jonathan Bamba avait été l’auteur de bonnes performances sous les ordres de Stéphane Moulin ce qui lui avait alors permis de revenir dans le Forez dans de meilleurs dispositions. Interrogé par France Football sur son ancien protégé avant leurs retrouvailles qui auront lieu samedi, ce dernier a évoqué le joueur mais aussi l’homme qu’il est en dehors du terrain .

Un coéquipier « agréable » et « apprécié de tout le monde »

« C’est un bon coéquipier. C’est quelqu’un qui s’entend bien avec tout le monde, qui est très agréable dans un groupe. Chez nous, il était apprécié de tout le monde. C’est une belle personne. Je n’ai jamais eu à le reprendre sur sa motivation ou son investissement. Il ne compte pas ses efforts et est capable d’en faire pour les autres. Le travail qu’on a eu à faire avec lui, c’était plus une prise de conscience de ses qualités et une prise de confiance dans le jeu, au niveau des positionnements, des déplacements, du replacement. Et je pense qu’il a beaucoup évolué car ses qualités intrinsèques ont fait le reste. »

Bamba a t-il pu prendre la grosse tête ?

« Si c’est le joueur et l’homme que je connais, j’ai du mal à y croire. J’ai du mal à juger les gens, surtout quand je ne suis pas là. Après, connaissant le joueur qui est arrivé chez nous et qui est reparti, à aucun moment je n’ai vu ça chez lui. Je l’ai eu quelques fois au téléphone, je n’ai jamais senti ça chez lui. »

Un joueur qui a pris confiance

« J’ai vu une évolution chez l’homme, je le trouve plus sûr de lui. C’est peut-être pour ça qu’on dit qu’il aurait pris la grosse tête. Mais il a pris confiance en lui, ça se voit et ça se sent. Il prend plus ses responsabilités et il avance doucement vers la maturité. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.