Coupe Gambardella : Les notes de Saint-Étienne – Dijon (1-0)

Opposés à leurs homologues dijonnais cet-après midi dans le cadre des 32e de finale de la Coupe Gambardella, les U19 stéphanois se devaient de remporter le match pour prolonger leur aventure dans la compétition. Auteurs d’une bonne performance, les jeunes de Lilian Compan se sont imposés 1 but à 0 à l’issue d’une rencontre bien maîtrisée. Voici donc les notes individuelles des joueurs stéphanois.

Stefan Bajic (6) : Rarement mis à contribution durant les 90 minutes qu’il a passé sur le pré, notamment grâce à un bloc défensif solide, il a malgré tout assuré le peu de travail qu’il a eu à faire. Vigilant, il a effectué quelques sorties importantes qui ont permis de rassurer sa défense. A noter deux superbes parades réalisées coup sur coup qui se sont avérées décisifs puisqu’elles ont empêché les dijonnais de revenir au score (66e).

Jordan Halaimia (5) : Il ouvre le score en se trouvant à la réception d’un coup-franc tiré au second poteau par Alexandre Valbon (58e). S’il n’a pas été le joueur le plus en vue de la rencontre, c’est lui qui inscrit le seul et unique but du match, permettant ainsi à son équipe de l’emporter et d’accéder au prochain tour. Bravo à lui.

William Saliba (7) : Très bon match de la part du numéro 4 des verts. Animé par une réelle volonté de construire le jeu depuis l’arrière et de relancer proprement, il a souvent cherché à casser la première ligne adverse que ce soit par des passes simples ou par des montées balle au pied. Attentif et souvent bien placé, il a été l’un des grands acteurs de la rencontre.

Wesley Fofana (6,5) : Comme son compère en défense centrale, il a réalisé un match plein. Lui aussi s’est montré très habile pour ressortir le ballon et n’a pas hésité à faire du dépassement de fonction en remontant le terrain balle au pied. Appliqué dans son marquage, il a totalement muselé l’avant-centre adverse en le serrant de près avec l’aide de Saliba. Attention tout de même à une faute à l’entrée de la surface de réparation qui a donné un bon coup-franc à l’adversaire, heureusement sans conséquences (64e).

Mathis Mezaber (6) : Rigoureux défensivement, il n’a laissé que très peu d’espaces dans son dos ce qui n’a pas permis à son adversaire direct de le surprendre. Tourné vers l’offensif, il a souvent cherché à déborder et a été l’auteur de quelques centres dangereux. Moins en vue en seconde période où il s’est majoritairement focalisé sur ses taches défensives.

Brahima Doukansy (6) : Travailleur de l’ombre, il a récupéré de nombreux ballons au cœur du jeu. Sa puissance physique l’a grandement aidé pour ressortir le ballon. Efficace dans son travail défensif, il a soulagé Kenny Rocha Santos et lui a permis de se concentrer sur la construction du jeu.

Kenny Rocha Santos (6,5) : Ses déplacements intelligents entre les lignes lui ont permis de toucher beaucoup de ballons dans l’entre-jeu. Disponible pour ses partenaires, il a bien orienté de le jeu de son équipe, notamment grâce à sa vista et sa qualité de passe. Aussi, on l’a beaucoup vu parlé sur le terrain pour encourager et replacer ses coéquipiers. Un tempérament de leader qui s’affirme ?

Alexandre Valbon (5) : Positionné dans le couloir droit, il n’est que rarement parvenu à déborder et à apporter le danger. Alternant le bon et le moins bon, il a perdu plusieurs ballons en péchant dans ses transmissions et dans ses gestes. Néanmoins, il est passeur décisif sur le but stéphanois grâce à un coup-franc bien tiré.

Bilal Benkhedim (5,5) : On l’aura vu par intermittence tout au long de la rencontre. S’il a parfois montré sa finesse technique en réalisant des mouvements remarquables, il lui est arrivé de disparaitre pendant plusieurs minutes sans toucher le ballon. Il aurait pu ajouter un but à sa prestation si le gardien adverse ne s’était pas interposé sur sa frappe à ras de terre (69e). Remplacé par Habib Koné (81e).

Naïs Djouahara (6) : Toujours aussi remuant dans son couloir gauche, il a donné du fil à retordre à la défense adverse. Souvent efficace en un contre un, il est régulièrement parvenu à créer des décalages pendant la première période. Néanmoins, il a été moins en vue au retour des vestiaires. Remplacé par Tyrone Tormin (75e).

Lamine Ghezali (4) : Auteur de bons appels de balle qui ont désorganisé la défense, il s’est procuré trois occasions franches qu’il a raté. Peu inspiré dans la finition, à l’image de ce face à face raté où il tente de dribbler le portier adverse sans succès (59e), il aurait clairement  pu mieux faire. Remplacé par Charles Abi (62e) qui a lui aussi échoué devant le gardien dijonnais, auteur d’un bon match.

 

1 Response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.