Les notes des verts face au SM Caen

Auteurs d’une prestation convaincante face à Caen ce soir, les verts ont remporté leur troisième match en 2018. Appliqués et solidaires défensivement, les hommes de Jean-Louis Gasset semblent sur le bon chemin. Voici donc les notes des joueurs attribuées par la rédaction du Talk Show Stéphanois.

Stéphane Ruffier (5) : Battu par Rony Rodelin en début de match, le portier stéphanois ne peut rien faire face à l’ancien lillois (11e). Par la suite, il a plutôt bien tenu devant les occasions caennaises en s’interposant notamment avec brio devant Santini (52e).

Saidy Janko (3) : Comme à son habitude depuis le début de la saison, le latéral suisse a multiplié les erreurs défensives en étant notamment coupable sur le but adverse où il lâche son marquage. Jamais dans le bon tempo, coupable de fautes techniques grossières, aucun impact offensif…etc le joueur a une fois de plus montré qu’il n’avait clairement pas le niveau pour évoluer en Ligue 1;

Neven Subotic (6) : Pour une première sous le maillot vert, le serbe a réalisé une bonne prestation. N’hésitant pas à aller aux duels, il s’est avéré très à l’aise dans les airs en remportant 63% de ses duels. Rigoureux dans son placement, il a offert satisfaction en réalisant des gestes simples mais efficaces. Encourageant pour la suite…

Loïc Perrin (6,5) : Aux côtés de Neven Subotic, le capitaine des verts, décevant depuis quelques matchs, a retrouvé de sa superbe. Faisant parler à la fois son expérience et sa vision du jeu, il a su contenir les attaquants adverses et notamment Ivan Santini. Il s’est également avéré très précieux dans la relance en affichant un taux de passes réussies de 92 %.

Gabriel Silva (5) : Très entreprenant offensivement en début de match, le brésilien a peu à peu reculé sur le terrain. S’il n’a pas eu un apport offensif transcendant, il est parvenu à bien fermer son couloir en ne laissant que peu d’espaces à ses adversaires. Qui plus est, il s’est souvent efforcé de ressortir le ballon proprement ce qui a bien aidé ses partenaires.

Yann M’Vila (6) : Encore un match convaincant de la part de l’ancien rennais. S’il a parfois manqué d’impact dans l’entre-jeu, il s’en est globalement bien sorti. Toujours aussi précis dans ses transmissions, il a souvent cherché à faire basculer le jeu grâce à sa qualité dans le jeu long. Remplacé par Ole Selnaes (73e).

Assane Diousse (7,5) : Revoilà le Assane Diousse du début de saison, celui qui nous avait tellement fait salivé face à Nice ! Auteur d’une débauche d’énergie impressionnante, il a rayonner au milieu du terrain en touchant énormément de ballons (84 fois pour être exact) qu’il s’est efforcé de redistribuer vers l’avant. Véritable plaque tournante du jeu stéphanois, il a orienté celui-ci d’une main de maître pendant plus de 90 minutes.

Rémy Cabella (5) : Après une première partie de saison dans laquelle il a été l’une des rares satisfaction stéphanoise, l’ancien marseillais est plus en difficulté en cette nouvelle année. S’il a encore une fois exercé un gros volume de jeu en descendant souvent pour toucher le cuir et aider ses partenaires, il n’a pas toujours fait preuve de lucidité en perdant souvent le ballon. Mauvaise passe pour un joueur qui reste encore l’un de nos meilleurs atouts.

Paul-Georges Ntep (5) : Une prestation mitigée de la part du joueur prêté par Wolfsburg. Faisant preuve d’une certaine nonchalance pendant la première période, il a manqué des gestes qui semblaient pourtant anodins. Alors, est-ce par manque de rythme ou par manque de concentration ? Néanmoins, c’est lui qui vient égaliser en reprenant une passe en retrait de KMP du plat du pied, expédiant ainsi le ballon sous la transversale de Vercoutre (34e). Remplacé par Romain Hamouma (62e).

Kévin Monnet-Paquet (5) : Titularisé sur l’aile gauche au détriment de Romain Hamouma et de Jonathan Bamba, l’ancien lorientais a fait le travail sans pour autant être transcendant. Passeur décisif sur le but de Ntep (34e), il est remplacé par Jonathan Bamba (62e) qui a effectué une entrée fulgurante en inscrivant notamment le but de la victoire (77e).

Robert Beric (4) : Match plutôt compliqué pour l’avant-centre slovène. Esseulé à la pointe de l’attaque, il n’a pas eu grand chose à se mettre sous la dent, la faute notamment à ses coéquipiers qui ne l’ont pas mis dans les meilleurs dispositions. Parfois maladroit dans son jeu de remise, il n’a pas pesé sur la défense adverse.

 

2 Responses

  1. Gic43 dit :

    Pour le reste tres bonne analyse

  2. Gic43 dit :

    Si on avait un lateral droit comme frederick guilbert de caen beric claquerai des buts janko a etais tres en dessous

    Pas d accord pour diousse meme gasset lui a reprocher de jouer trop derriere ok il cours bcp mais n apporte pas grand choses dans ces deplacement ni appelle chose qu on pourrais reprocher aussi a nos attaquant bamba que je n apprecie pas forcement a apporté ce plus il a bcp décroché fait des appelle bravo a lui selnaes est bien meilleur que diousse dans ces deplacement et la passe mais y a vraiment du mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.