Enquête : L’effectif stéphanois comparé à l’échelle de la Ligue 1

La première partie de saison catastrophique des verts a fait éclater au grand jour de nombreuses carences au sein de l’effectif stéphanois. Ainsi, ces derniers temps, le manque de qualités chez les joueurs est durement pointé du doigt par les supporters du club et par les observateurs. La rédaction du Talk Show Stéphanois a alors mené son enquête en confrontant l’effectif de l’ASSE à ceux des autres clubs de Ligue 1 afin d’y voir plus clair. Nous avons alors choisi de comparer individuellement chaque joueur ayant pris part à environ 10 matchs de championnat cette saison. Pour cela, nous nous sommes appuyés sur quatre bases de données : les prix des joueurs estimés par Transfermarkt, les ratios Whoscored, les scores de performance de Squawka et les notes FIFA. Bien que l’utilisation de ces dernières peut paraître risible, celles-ci sont en réalité réalisées par des bénévoles au quatre coin du monde dont se trouvent, parmi eux, de nombreux professionnels ou ancien professionnels ayant travaillés dans le domaine du ballon rond. Avoir recours à un panel de statistique très large nous permet donc de disposer à la fois de chiffres relatant la carrière du joueur dans son ensemble mais aussi de donnés ne concernant que la saison actuelle, ceci afin d’augmenter la précision de notre démarche. Bonne lecture !

Le(s) gardien(s)

Le seul joueur stéphanois à apparaître dans cette catégorie est bien évidemment Stéphane Ruffier. En effet, Jessy Moulin n’a joué qu’un seul match (face à Guinguamp) et Anthony Maisonnial et Alexis Guendouz n’ont pas disputé la moindre rencontre. C’est pourquoi, ils ne sont donc pas comptabilisés dans notre classement. Ainsi, Stéphane Ruffier est classé quatrième, juste derrière Anthony Lopes (1er), Alphonse Aréola (2e) et Steve Mandanda (3e). Le basque devance tout de même Alban Lafont (5e), considéré comme l’un des plus grands espoirs européens à son poste, Benoît Costil (6e), souvent convoqué en équipe de France, et Danijel Subasic (7e) qui avait pourtant été élu meilleur gardien de Ligue 1 par ses pairs la saison dernière. Une place honorable pour la « Ruff » compte tenu de la fébrilité de sa défense qui est, à l’heure actuelle, la 18e de Ligue 1.

Les défenseurs

Concernant les défenseurs centraux, Loïc Perrin, Kévin Théophile-Catherine, Léo Lacroix et Florentin Pogba sont intégrés au classement constitués de 57 joueurs. Même si ce dernier n’a joué que 5 matchs cette saison, nous avons tout de même décidé de le comptabiliser. Sans surprise c’est donc le capitaine des verts qui est le mieux placé puisqu’il se retrouve à la douzième position. Il se situe logiquement derrière les cadors tels que Marquinhos (1er), Kamil Glik (2e) ou encore Thiago Silva (3e). Devancé d’une courte tête par les deux toulousains Christopher Jullien (10e) et Issa Diop (11e), il reste néanmoins devant certains joueurs affirmés comme Dante (31e) mais aussi devant de jeunes espoirs du poste comme Joris Gnagnon (13e) et Mouctar Diakhaby (17e). De son côté, Kévin Théophile-Catherine qui offrait satisfaction depuis plusieurs saisons au côté de Perrin, occupe la 40e place. L’ancien rennais est devancé par certains joueurs pourtant inexpérimentés de la Ligue 1 comme Christophe Hérelle (27e), qui connaît sa première saison dans l’élite, ou comme Jovanovic (28e) et Marlon (33e) qui découvrent le championnat de France à 21 ans. Finalement, on retrouve encore un peu plus loin dans le classement Florentin Pogba (44e) et Léo Lacroix (45e). A noter que le guinéen détient à la fois le pire ratio Whoscored avec 6,11 et le pire score de performance Squawka avec – 75. Des chiffres qui font peur même si le joueur a pour lui le fait qu’il revienne de blessure.

Concernant les arrières latéraux, nous avons choisis de distinguer les joueurs évoluant à gauche de ceux évoluant à droite. Néanmoins, ayant joué des deux côtés du terrain depuis le début de saison, Ronaël Pierre-Gabriel apparaît dans les deux classements. Dans le couloir gauche, la hiérarchie est nettement dominée par Layvin Kurzawa (1er) et Jorge (2e). Nos trois stéphanois, Pierre-Gabriel, Gabriel Silva et Cheikh M’Bengue, se retrouvent quant à eux respectivement 17e, 18e et 20e sur 26 joueurs et occupent donc la fin du classement. Ils sont notamment derrière deux anciens verts : Benoît Assou-Ekotto (22e), qui évolue aujourd’hui à Metz, et Franck Tabanou (9e) qui a rejoint Guinguamp cet été. Dans le couloir droit, c’est encore pire puisque le joueur du club ligérien le mieux classé n’est autre que Ronaël Pierre-Gabriel qui est 22e d’un classement comprenant 27 joueurs. Enfin, Saidy Janko, qui a débarqué dans le Forez en provenance du Celtic Glasgow en juillet, est tout simplement dernier du classement derrière Jonathan Rivierez (25e) et Valentin Rosier (26e). Une preuve supplémentaire que l’ASSE a fait fausse route dans son recrutement cet été…

Les milieux de terrain

Les milieux défensifs stéphanois ne sont pas à la fête : leur classement à l’échelle de la Ligue 1 varie du médiocre au très mauvais. Dans un classement dominé par les cadors comme Rabiot et Fabinho mais aussi par Ahoulou le Strasbourgeois, les Verts sont à chercher bien loin. Sur les 38 milieux défensifs ayant participé à au moins 10 matchs de championnat, Selnaes se classe 21e, très loin derrière ses homologues niçois (Tameze est 10e, Koziello 11e) et lyonnais (Tousart est 13e, Ndombélé 14e). Le norvégien est proche du Rennais Benjamin André (19e), juste derrière Monconduit (20e) et juste devant le Nantais Girotto (22e). Un classement peu satisfaisant pour un joueur capable de bien mieux. Son classement est toutefois plus honorable que celui du jeune Diousse, relégué au 26e rang derrière Lucas Deaux (24e) et Marié (25e). Il domine d’une courte tête le Toulousain Somalia et le quasi-retraité Florent Balmont (respectivement 27e et 28e). Enfin, Habib Maïga occupe le fond du classement avec une consternante 33e place. Son bon début de saison n’a pas suffit à le sauver de prestations indigestes. Il est devancé par Delaplace (32e) mais résiste à Santamaria (34e) et tout au fond du classement, on retrouve le Luxembourgeois Chris Phillips (36e) et le Bordelais Lerager (37e).

Les milieux relayeurs de l’ASSE occupent une place encore plus déprimante ! 38 joueurs ont occupé ce poste au moins 10 fois depuis le début de saison. Bryan Dabo occupe une satisfaisante 17e place, très loin de Moutinho, Luiz Gustavo ou encore Jean Michael Seri qui dominent très largement ce classement. Dabo est bien loin derrière le jeune Aouar et son 10e rang. Il est derrière le Marseillais Maxime Lopez (16e) et devant Junior Sambia de Montpellier (18e). Il reste égaelment devant Bissouma (19e), Cohade (20e) ou encore Julien Féret (21e). A l’inverse, Vincent Pajot, peu en vue depuis sa signature à l’ASSE, s’enfonce dans les profondeurs du classement avec une catastrophique 29e place, relégué derrière Sessegnon (27e) ou Thomasson. Il devance le Rennais Amalfitano (30e) ou encore Jaroslav Plasil (32e). Un classement qui confirme toute la faiblesse du joueur, fantomatique sur un terrain.

Enfin, les milieux offensifs stéphanois. Le bilan est très pessimiste : les deux joueurs qui s’en sortent le mieux sont deux prêtés qui n’ont pas vocation à rester au club… Sur les 18 milieux offensifs ayant joués environ 10 matchs (Cabella et Hernani intégrés même s’ils n’ont pas fait 10 matchs pour qu’on puisse les situer), le joueur prêté par l’OM se classe 5e et le Brésilien 6e ! Le top du classement est bien évidemment occupé par notre meilleur ennemi, Nabil Fékir, qui explose les compteurs. Il est suivi par Draxler (compté comme milieu offensif mais qui aurait très bien pu être admis comme relayeur) et Payet. Ils devancent ensuite Khaoui (7e) et Kakuta (8e).

Le milieu de terrain stéphanois est donc franchement à la traîne : mal classé, bien loin du niveau que l’on peut espérer et surtout dépassé par des joueurs qui découvrent la L1 comme Aouar, Liénard, Fulgini, Abdoulaye Touré, etc. La question se pose : les milieux de terrain sous-performent-ils ou, au contraire, sont-ils à leur juste place au fond du classement ? Le débat reste entier.

Les attaquants

Nos attaquants tout comme nos milieux de terrain, oscillent entre le moyen et le mauvais en cette première partie de saison. Notre meilleur élément n’en déplaise à bons nombres est belle et bien Jonathan Bamba. Effectivement le jeune ailier de 21 ans se classe à la 19ème position dans notre classement des 51 ailiers ayant disputé au moins 10 matchs de Ligue 1 (le classement comporte 42places car plusieurs joueurs étant à égalité). Celui-ci devance de peu Cornet (OL), Dossevi (Metz) et Terrier (Strasbourg) mais est devancé d’une courte tête par Khazri (Rennes) et Saïd (Dijon). Notre roi de la blessure Romain Hamouma se retrouve quant à lui à une honorable 25ème place au vu de sa saison. Sa note sur Fifa 18 plaidant en sa faveur le joueur se retrouve devant Cafu (Bordeaux), Sarr (OM) ou encore Jean (Toulouse) et Abdoul Camara (Guingamp). Il reste tout de même devancé par les deux toulousains Gradel et Durmaz ainsi que le guingampais Benezet, triste réalité pour un joueur qui devait être l’un de nos leaders offensif cette saison. Notre ailier le moins bien classé est donc notre ami Kévin Monnet-Paquet qui se retrouve à une gentille 32ème position derrière les Lillois Pepe et Luiz Araujo mais également le prometteur troyen Grandsir. Celui-ci devance néanmoins Nguette (Metz), Nakoulma (Nantes), Coco (Guingamp) ou encore Mbenza (Montpellier). Ce classement est évidemment dominé par Neymar 1er, Thauvin 2ème puis Draxler (qui est plus milieu de terrain cette saison) et Malcolm à égalité sur la troisième marche du podium. A noter que Salibur qui aurait pu être stéphanois en toute fin de mercato se retrouve à la 8ème place de ce classement étant donc au combien révélateur du manque de cohérence de la cellule de recrutement des Verts.

Nos deux avant-centres Loïs Diony et Alexander Soderlund donnent quant à eux l’impression de se suivre dans la faiblesse. En effet notre Norvégien se situe à la 31ème place de notre classement des avant-centres, escorté par Diony à la 32ème position sur 37 places (43 joueurs présents dans le classement mais plusieurs égalités). Ceux-ci se retrouvent classés devant deux anciens stéphanois, Rivière 34ème et Saadi 36ème ou encore devant Kouakou (Caen), Crivelli (Angers) ou Ninga (Montpellier). Le nantais Bammou les devance de peu tout comme Ponce (Lille) et les deux strasbourgeois Nuno Da Costa (sa valeur Transfermarkt et sa note Fifa l’aide peu) et Bahoken. En haut du classement nous retrouvons des joueurs qui pourraient faire du bien aux Verts en ce mercato hivernal comme Tavares 12ème (Dijon, ancien compère d’attaque de Diony), Rodelin 9ème (Caen) ou encore Toko Ekambi 8ème (Angers). Le classement est très logiquement dominé par Cavani 1er (PSG), Mbappé 2ème (PSG), Falcao 3ème (Monaco) suivi par Balotelli 4ème (Nice) et Mariano Diaz 5ème (OL). Nos deux stéphanois sont très à la peine au classement et cela prouve donc belle et bien les gros problèmes offensifs des Verts, Diony pourrait en l’occurrence se trouvait plus bas si sa valeur et sa note Fifa 18 ne l’aidait pas un peu. Espérons de tout cœur un réveil de leur part en cette deuxième partie de saison et peu être quelques renforts pour les aider à rehausser leur niveau de jeu.

2 Responses

  1. C’est bien triste!!!!!!!

  2. Gic43 dit :

    Vu que roro nous dit qu on a pas une tune on a qu a faire des echanges
    Pied contre pogba
    Da silva contre KTC
    Busman contre mbengue
    Schmid contre kmp
    Stambouli contre selnaes
    Koziello contre bamba
    Vendre soderlund janko lacroix et avec l argent se payer alexandrini 2 m€
    Bregerie gratos
    Retour de beric et tanane

    Ruffier
    Pied perrin da silva busman
    Koziello stambouli
    Cabella hermani alexanďrini
    Beric

    Remplacant RPG silva bregerie pajot diousse maîga schimd tanane diony wanger moulin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.