Qui sera le joueur clé des verts cette saison ? (Partie 1/2)

Après un début de saison prometteur et une quatrième place encourageante, il est temps de tirer un premier bilan de l’ASSE façon Oscar Garcia. Acteur majeur d’un mercato plutôt mouvementé, le coach catalan dispose d’un effectif relativement intéressant. Ainsi, la rédaction du Talk Show Stéphanois vous propose une première revue d’effectif et vous propose une sélection de joueurs clés qui peuvent porter l’effectif ligérien vers les sommet du championnat Français !

Jonathan Bamba

Dans l’histoire récente de Saint-Etienne (depuis environ une dizaine d’années) chaque bonne saison correspond à l’émergence d’un nouveau talent chez les verts capable à lui seul de porter l’équipe vers le haut. Les dernières bonnes prestations correspondaient à la présence d’un Aubameyang, d’un Matuidi, d’un Gradel rayonnant au sein de l’effectif stéphanois. Cette saison un joueur semble particulièrement inspiré, le numéro 14 des verts, Jonathan Bamba.

Pourquoi Bamba sera le joueur clé cette saison ?

Après un prêt très convaincant à Angers en deuxième partie de saison dernière, Bamba semble avoir vécu un déclic. En effet, l’ancien espoir de Saint-Etienne est devenu clairement un titulaire indiscutable capable de faire basculer une rencontre à lui seul. Percutant, rapide, technique (et encore très prometteur), Bamba incarne le renouveau de l’attaque ligérienne. Les stats parlent d’elles-mêmes, 7 matchs, 4 buts et une passes décisives, le natif de Alfortville semble être parti pour une saison étincelante. Techniquement très à l’aise, Bamba semble être un des atouts majeurs d’Oscar Garcia cette saison, la philosophie prônée par le coach des verts lui conviant d’ailleurs parfaitement. Un petit gabarit technique et remuant nous rappelle le profil de très nombreux joueurs sortis de la Masia aujourd’hui référence en termes d’ailiers. Sous les ordres du coach catalan, Bamba peut encore progresser et atteindre des sommets.

Toujours, en négociation pour son nouveau contrat chez les verts (Bamba parait somme toute un peu gourmant), le numéro 14 des verts souhaite vraiment s’imposer et réussir au Chaudron. Formé à Saint-Etienne, le joueur semble très déterminé à réaliser une grosse saison et à marquer les esprits, c’est du moins ce qu’a indiqué son agent à la presse ces derniers temps. Une association Cabella/Hamouma/Bamba pourrait contribuer à l’éclosion du jeune ailier de 21 ans et le faire briller dans son club formateur. Le secteur offensif, depuis le départ de Aubameyang est un secteur peu en réussite chez les verts, peut être que Bamba est le facteur X qui manquait à Saint-Etienne.

Attention tout de même, la fougue et l’euphorie de la jeunesse peuvent se révéler contre productifs, et depuis quelques matchs (notamment celui face à Rennes) Bamba a tendance à sur jouer au point d’oublier quelque fois ses partenaires de jeu. Le joueur est encore jeune, un peu plus de maturité dans le jeu pourrait ne pas faire de mal. Pour autant, Bamba reste un des atouts majeurs de la saison, techniquement au-dessus, physiquement affuté, mentalement déterminé, Bamba sous les ordres de Garcia est sans doute le futur crack de l’attaque stéphanoise !

Proposé par Baptiste Lanvin

Bryan Dabo

Grande priorité du recrutement du staff de Christophe Galtier il y a un an, Bryan Dabo, milieu relayeur du MHSC, a été recruté pour 4 millions d’euros à l’aube de la saison 2016/2017. Doté du volume de jeu caractéristique du milieu de terrain moderne, l’ancien coach des verts avait placé de nombreuses espérances en sa nouvelle recrue. Malheureusement, au cours d’une première saison tant délicate sur le plan personnel que collectif, le milieu de terrain n’a pu être titularisé qu’à seulement 8 reprises, la faute à des prestations en demi-teinte. Mis à l’écart par Christophe Galtier pendant la 2e partie de saison, il revient cette année avec la ferme intention de gagner sa place.

Positionné en sentinelle par Oscar Garcia, le joueur possède une large palette de jeu : engagement, pressing intense (parfois trop comme son carton reçu contre Rennes), projection rapide vers l’avant, dimension physique dans le jeu aérien. Il s’est amélioré dans sa qualité de passe, réussissant la plupart de ses relances longues et transversales, chères à Oscar Garcia dans une optique de jeu rapide. Affuté physiquement, Il est toujours présent dans les deux surfaces et apporte sa vivacité en contre-attaque (doublé contre Amiens).

Depuis l’arrivée du technicien espagnol, l’ancien montpellierain revit : « Le coach et son staff me parlent beaucoup. Avec Oscar Garcia, on a une relation très professionnelle. ». Placé dans un rôle de charnière au milieu, Bryan Dabo fait partie de la colonne vertébrale de l’équipe avec Ruffier et Perrin. Une confiance retrouvée qui se perçoit dans les interviews d’après match, et dans les célébrations de victoires. Soif de gagne, chambreur, confirmé, et déterminé mais humble, affectif et intelligent, le joueur a tout pour tirer le groupe vers le haut.

Proposé par Louis Liegois

Loïc Perrin

Que dire, que dire… Le simple fait de lire ce nom que chaque supporter Vert connait pourrait suffire à clore d’office le débat car oui Loïc Perrin sera comme lors des saisons précédentes l’un des joueurs clés de notre effectif voir même LE joueur clé. Au premier abord un joueur clé opère souvent dans le domaine offensif car ses statistiques de buts ou de passes décisives sont ce qui saute aux yeux et font dire que c’est LE joueur de la saison. Cependant notre capitaine est tellement au-dessus du lot depuis que les blessures l’ont épargné (on touche du bois) ! Chacune de ses saisons sont d’une exemplarité rare dans le monde du football: pas un mot de travers, le maillot toujours mouillé et une fidélité sans faille. Son début de saison est très bon et il sera un élément incontournable de l’effectif d’Oscar Garcia comme il l’a été auparavant pour Christophe Galtier.

Néanmoins cette année marque un changement important pour lui car dès l’arrivée du nouveau coach les cartes ont été redistribuées et il aurait très bien pu perdre sa place si son niveau n’avait pas été celui que l’on connait. Cependant Garcia l’aligne et continuera surement de l’aligner tout au long de la saison car il a du très vite comprendre qu’il comptait dans ses rangs l’un des tout meilleurs défenseurs central de notre championnat. Au-delà d’un simple très bon défenseur Loïc est surtout un capitaine hors du commun qui a souvent été l’arbre qui cache la forêt ces dernières années grâce à un talent reconnu par de nombreux observateurs. Son apport offensif est de plus indéniable (en moyenne 4-5 buts par saison) même si il n’a pas encore trouvé le chemin des filets cette année, il a déjà réalisé une passe décisive. Défensivement ses qualités ne sont plus à redire, excellent dans la relance, bon dans les duels que ce soit aérien ou au sol, dur sur l’homme et très propre (petite statistique à l’appui, il n’a encore commis aucune faute lors des 7 premières journées de championnat, pour un défenseur c’est assez impressionnant).

Il sera cette année encore plus que les précédentes l’élément clé de notre AS Saint-Etienne car il va surement vouloir montrer de quoi il est capable à Oscar Garcia et ainsi prouver qu’il peut encore prétendre à une place en Equipe de France pour la coupe du monde 2018. Quand on sait qu’un certain Adil Rami a participé au dernier Euro en France avec plus ou moins de réussite ça laisse songeur. Pour finir, il faut savoir que notre capitaine est passionné par l’étude du vin et comme celui-ci il devient encore meilleur avec l’âge. A 32 ans, sous les ordres d’un nouveau coach ayant une méthode de travail différente et avec une coupe du monde en ligne de mire, notre Captain Perrin sera belle et bien l’élément clé des Verts cette année.

Proposé par Rémi Roche

1 Response

  1. Anonyme dit :

    Se sera la ruf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.