Les notes du match Monaco – Saint-Étienne

Hier soir, les verts se sont inclinés sur le score de 2 buts à 0 face à Monaco au Stade Louis II pour l’avant dernier match de la saison. Une défaite logique face au nouveau Champion de France qui a globalement maîtrisé la rencontre. Retour sur les performances individuelles des stéphanois.

Stéphane Ruffier (5,5) : Mangé par Kyllian Mbappé sur le premier but des hommes de Jardim, le gardien des verts perd son duel face au jeune attaquant français. Pas vraiment sollicité par la suite, il est tout de même resté vigilant en sortant notamment une belle parade sur sa ligne suite à une tête monégasque.

Kévin Théophile-Catherine (4) : On a ressenti de la fatigue chez l’ancien Rennais. Pas réellement serein sur ses prises de balles, il ne s’est pas embarrassé avec la relance et s’est contenté de dégager le plus loin possible de la cage gardée par Stéphane Ruffier.

Léo Lacroix (3,5) : Titularisé en défense centrale en l’absence de Loïc Perrin, le géant Suisse n’a pas donné raison à son entraîneur. Sûrement le maillon le plus faible de la défense à 3 concoctée par Galtier, il aura perdu beaucoup de ballons bêtement.

Florentin Pogba (5,5) : Plutôt convaincant, le guinéen s’en est plutôt bien sorti. Solide sur ses appuis, il n’a pas flanché face à la vitesse des attaquants monégasques et notamment face à celle de l’inévitable Kyllian Mbappé. Aussi, il a profité de sa puissance physique pour se projeter vers l’avant et ressortir le ballon.

Habib Maïga (6) : On l’attendait enfin à son poste de prédilection pour la première fois de la saison, mais la blessure de dernière minute de Ronaël Pierre-Gabriel a contrarié les plans de Galtier qui une fois de plus a été contraint de l’aligner au poste de latéral. Convaincant, l’ivoirien a bien fermé son couloir et s’est même offert le luxe de se procurer la plus grosse occasion des verts en première période. Blessé, il cède sa place à Jérémy Clément (4) dont le manque de rythme s’est fait ressentir.

Pierre-Yves Polomat (6) : Titularisé sur le flanc gauche pour la première fois depuis longtemps, le martiniquais a su répondre présent. Actif dans son couloir, il a souvent proposé des solutions à ses partenaires et a même réussi à casser les lignes adverses grâce à sa qualité de passe par moment.

Fabien Lemoine (4,5) : Promu capitaine pour l’occasion, celui qui vit sûrement sa dernière saison sous le maillot vert a parfois manqué de précision dans ses transmissions. Remplacé par Kenny Rocha Santos (86e).

Jordan Veretout (6) : Comme à son habitude, le joueur prêté par Aston Villa a exercé un volume de jeu colossal. A l’avant comme à l’arrière, il n’a pas rechigné à faire les efforts mais a parfois manqué de lucidité pour faire les bons choix.

Henri Saivet (4) : Un peu de mieux chez l’ancien Bordelais qui s’est montré moins mauvais qu’à l’accoutumé. Dans un registre délicat, il n’est pas parvenu à trouver de décalages mais a su se rendre disponible pour ses coéquipiers.

Arnaud Nordin (6,5) : Incontestablement le meilleur stéphanois sur la pelouse, il profitait de la blessure de Pierre-Gabriel pour faire son entrée dans le onze de départ. Un choix payant de Galtier cette fois-ci, puisque le jeune attaquant de 18 ans a réalisé un match plein. Très entreprenant sur son côté droit dans un registre qui n’est pourtant pas le sien, il aurait même pu s’offrir l’un des plus beaux buts de l’année après un rush phénoménal où il dépose Fabinho.

Alexander Soderlund (4) : Dans un dispositif inédit qui ne laissait que très peu de place aux attaquants, le Norvégien a fait ce qu’il a pu pour fausser compagnie aux défenseurs adverses, sans grand succès cependant. Remplacé par Romain Hamouma (69e).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.